Ne sous-estimez jamais le pouvoir que vous avez de vous changer vous même

Publié le : 03 mars 20225 mins de lecture

Parfois, le chemin de la vie que nous empruntons n’est pas le plus positif. Nous nous sentons frustrés, mis au défi, rien ne va plus et nous ne savons pas comment renverser la situation.

Lorsque nous nous sentons si perdus, lorsque la dépression ou des problèmes encore plus importants nous étouffent, se tourner vers un psychologue est une option. Mais qui nous donne la garantie qu’ils vont résoudre notre problème ?

« Personne ne peut vous mettre dans une prison psychologique, vous y êtes déjà. » -Jiddu Krishnamurti-

Aller chez un psychologue devient une échappatoire, parfois même on y va parce qu’on se croit incapable de trouver une solution par soi-même. Mais en êtes-vous vraiment sûr?

Aujourd’hui, vous allez découvrir que nous allons, souvent, chez le psychologue par simple commodité. En réalité, la solution se trouve en nous. Découvrez-le ! Apprenez à connaître le psychologue qui est en vous.

Vous vous connaissez mieux que quiconque

Quand nous irons chez le psychologue, il essaiera d’abord de te connaître. À moins qu’il ne s’agisse d’une de vos connaissances ou d’une personne de votre propre famille, le psychologue ne sait absolument rien de vous.

Aussi désagréable que cela puisse être de devoir tout dire sur soi à un inconnu assis en face de soi, cette situation a, souvent, des effets thérapeutiques.

Parler de nous-mêmes nous fera réfléchir à notre vie et nous rappellera des moments que nous pensions avoir oubliés.

Tout cela sera important pour résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés à ce moment-là. Malgré tout, le psychologue ne parviendra jamais à avoir une connaissance de vous égale à celle que vous avez de vous-même.

En fait, vous avez peut-être intentionnellement empêché que cela se produise. Très peu de personnes peuvent prétendre tout savoir sur nous, et il est, également, facile pour certaines informations de passer à travers les mailles du filet.

Les sentiments, les pensées, les rêves… sont autant de choses que nous vivons seuls et que nous ne pouvons partager avec personne d’autre. Si vous traversez une épreuve, vous êtes le seul à savoir comment vous allez réagir et pour quelles raisons.

« Seul celui qui se connaît est maître de lui-même. » -Pierre de Ronsard-

Il y a des choses qu’on ne veut pas que les gens sachent. Peut-être que le problème qui nous afflige en ce moment est lié à un sentiment de culpabilité qui nous embarrasse, peut-être simplement quelque chose que vous n’avez pas envie de dire à votre psychologue. Cet aspect est très important pour le succès de la thérapie.

Il est essentiel d’être totalement sincère, mais il n’y a pas de plus grande sincérité que celle que l’on s’avoue à soi-même.

Positivité, changement et effort

Qui a dit que ce serait facile ? Tout ce qui vaut la peine d’être combattu a un prix ! Premièrement, pensez toujours de manière positive.

Nous sommes confrontés à une situation négative qui rend notre vie difficile et compliquée. Quelque chose d’inattendu, qui devient incontrôlable. Que faire face à ces situations?

Notre vie a changé, maintenant nous devons essayer de surmonter et de changer avec positivité même la situation d’inconfort que nous vivons. Pour cela, il est essentiel d’être pleinement conscient de ce qui se passe.

Le psychologue peut aider, mais il faut croire au problème et vouloir le surmonter. Sinon, le psychologue ne peut rien faire pour nous.

Imaginons cette situation : un garçon ou une fille souffrant d’anorexie. Ce trouble découle, souvent, de problèmes plus profonds ; le fait de ne pas manger n’implique pas que la personne se considère comme grosse, il s’agit plutôt d’un mécanisme d' »automutilation » contre quelque chose qui fait mal.

La personne sait qu’elle est mince, mais elle essaie de le devenir. Il se « détruit », il souffre de quelque chose de plus compliqué.

Cette personne peut aller voir un psychologue, et peut même demander de l’aide de son plein gré. Elle sait qu’elle a un problème et elle veut le surmonter. Mais peut-on laisser tout le problème entre les mains du psychologue ? Non.

C’est la personne elle-même qui devra sortir du problème. Le psychologue peut vous guider, il est une figure qui vous conseille et vous permet d’ouvrir les yeux et de choisir la meilleure voie.

Seule la personne concernée par le problème devra trouver la force de s’en sortir. Elle est la seule et unique personne à pouvoir prendre l’initiative du changement.

« Un peu plus de persistance, quelques efforts supplémentaires, et ce qui semblait être un échec sans espoir peut se transformer en un succès glorieux. » -Elbert Hubbard-

Comme vous l’avez vu, vous pouvez vous-même devenir votre meilleur psychologue. Ils peuvent nous guider, nous ouvrir les yeux, nous aider… Mais ils ne peuvent pas faire de miracles. La force du changement, l’effort, repose uniquement sur vous.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que si nous sommes accablés et désorientés, il est crucial de demander l’aide d’un psychologue.

Comment se débarrasser des choses nuisibles dans la vie?
Qui sont les donneurs d’énergie positive ?

Plan du site