Le coaching scolaire est une pratique souvent assimilée à tort à d’autres techniques de soutien. Pourtant, même si son but ne diffère pas grandement des objectifs d’autres méthodes d’aide, il présente des caractéristiques qui lui sont propres. Ces spécificités se manifestent déjà par l’objet du travail en lui-même. Mais pour comprendre réellement en quoi consiste le coaching scolaire, il faudra s’intéresser à quelques points de son fonctionnement.

Coaching et soutien scolaire : les différences

Les termes soutien et coaching scolaire se rencontrent dans le quotidien. Beaucoup sont même tentés de les associer. Pourtant, même s’ils partagent un but global qui est l’aide aux élèves (au collégien, au lycéen ou à l’étudiant), ils sont foncièrement différents. Pour approfondir le sujet et mieux comprendre ce que peut apporter un coach professionnel pour la scolarité d’un enfant, cliquez ici.

Pour faire simple, le coaching, contrairement au soutien scolaire n’a pas à renforcer les acquis en cours. Sa visée se trouve à un tout autre niveau puisqu’il se veut facilitateur d’apprentissage en abattant toutes les barrières et les blocages qui pourraient empêcher la réussite scolaire. Il pourra ainsi mettre au cœur des séances, les problèmes du coaché lui-même, mais aussi, ses freins vis-à-vis de son entourage. Il se peut alors que les enseignants et les parents fassent aussi partie (de près ou de loin) des séances. D’ailleurs, pour certains cas, il peut être nécessaire de programmer des rencontres dédiées à des protagonistes ; comme un coaching parental par exemple. Ainsi, la teneur de chaque intervention est différente ; tout dépendra des difficultés rencontrées par le principal intéressé.

Le principe du coaching scolaire : en quoi cela consiste-t-il ?

Le coach scolaire professionel aura pour mission de déceler et de régler les soucis d’apprentissage de l’élève ; et ce, quel que soit son âge. Il pourra travailler sur plusieurs plans. Tout dépendra de la nature du problème de l’élève. Chaque intervention sera donc personnalisée.

Les séances pourront être axées sur :

  • la confiance en soi ;
  • la détermination des objectifs ;
  • la méthode de travail : organisation, gestion du temps, gestion des émotions, etc. ;
  • l’orientation.

Il est aussi possible, et très probable, que les soucis se posent à plusieurs niveaux. Ce sera alors au coach professionnel de composer avec les recours et méthodes disponibles.

Comment se passe le coaching scolaire ?

Le déroulement du coaching dépendra de la nature des soucis du coaché et aussi de la méthode que le coach décide d’appliquer. Malgré ces variables, on peut déterminer un cheminement :

  • Prise de contact avec l’élève et parfois avec les parents permettant de mieux cerner la nature du problème. Les suites de l’intervention n’impliqueront que l’élève ;
  • Affinage de la problématique avec l’élève ;
  • Entretiens individuels jusqu’à résolution du problème.

Il est à noter que le coaching scolaire peut également englober d’autres formes d’accompagnement à l’instar du coaching professionnel (pour le cas du coaching pour enseignant), du coaching parental ou familial.